10 bonnes raisons d’arrêter dans le Vieux-Beloeil

7 octobre 2016

« C’est où dont le Vieux-Beloeil? »

« En face du mont St-Hilaire. »

« Ah. Et y’a vraiment quelque chose à faire là? »

Oui, y’a quelque chose à faire. Y’a surtout quelque chose à manger. Dans un mignon quartier qui a gardé tout son charme de son époque villégiature de la fin du 18e siècle, on se promène à pied de resto en resto pour rencontrer des gens fabuleux et de la maudite bonne bouffe. Voici 10 bonnes raisons, dans le désordre, d’aller y flâner, spécialement en cette belle saison des couleurs.

1- Les gaufres de la Chocolaterie du Vieux-Beloeil

img_0669

img_0683

Chaque fois que j’ai envie d’une gaufre comme celles que j’ai goûtées en Belgique, que ce soit à Liège ou à la mer, je me fais avoir. Ce n’est jamais aussi bon, jamais satisfaisant. Que voulez-vous? On ne peut pas passer des siècles à développer une telle expertise et se la faire copier comme ça du jour au lendemain. Sauf à la chocolaterie du Vieux-Béloeil. Croustillante, caramélisée, moelleuse, fondante, avec des morceaux de sucre, elle est parfaite! Ajoutez-y leur fameux caramel et vous serez au paradis des gaufres.

http://www.chocolaterie.ca/ 

2- Le chai alcoolisé de Simplement St-Laurent

img_8709_edited

img_8712_edited

img_8713_edited

Ça ne leur suffisait pas d’avoir une terrasse 4 saisons avec chauffe-terrasse, couvertures et même des bouillottes (à venir), il leur fallait une twist pour nous réchauffer le coeur. Bruno, ancien barman à La Distillerie no2 de Montréal, retrouve ses amours et a concocté des petites douceurs pour les froides journées d’automne et d’hiver. Le chai latté avec liqueur de cannelle est tout simplement parfait pour accompagner vos 20lbs de pommes fraîchement cueillies. Note: Vous devez manger quelque chose sur place pour pouvoir commander un breuvage alcoolisé.

Note bis: Je sors avec le fameux barman alors évidemment, j’ai un faible pour l’endroit. Mais allez voir les photos sur leur page Facebook et vous verrez que je ne mens pas…

http://www.simplementst-laurent.com/

3- Les charcuteries maison du Trait d’union

img_8717_edited

img_8718_edited

img_8719_edited

img_8722_edited

Juste en face, il y a le coeur du Vieux-Beloeil. Une véritable institution. Le Trait d’Union a été ouvert il y une trentaine d’années par 3 membres d’une famille dans la maison familiale. Cette année, ils se sont adjoints 4 nouveaux actionnaires qui ont entre 23 et 32 ans. Le résultat est surprenant. D’une carte un peu ordinaire de paninis, ils sont passés à une carte saisonnière, réinventée selon les produits du moment. Le chef produit même ses propres charcuteries et le plateau à partager est tout simplement époustouflant. Votre apéro ne sera plus le même!

http://www.midi-minuit.ca/

4- Les perogies végés du Petit Bara

img_8725_edited

img_8727_edited

img_8730_edited

Sarah et Stéphane avaient ouvert le Barabouf il y a quelques années. Devant l’énorme succès rencontré, ils ont déménagé en face pour tripler leur nombre de places assises. Sarah en a profité pour démarrer son projet à elle: un bistro végane apportez votre vin. Elle a poussé son concept jusqu’à cultiver ses propres légumes dans le jardin devant le restaurant. Le plateau dégustation s’est fait dévorer mais ce sont les perogies aux patates sucrées qui sont disparus le plus vite. Zéro culpabilité! Et on nous laisse même parler bacon autour de la table.

https://www.facebook.com/lepetitbara

5- Les macarons du Gâte-Toi

img_8733_edited

img_8735_edited

Une autre belle entreprise familiale dont la seule vocation est de nous rendre heureux. Les comptoirs débordent de gâteries irrésistibles. Dur dur de faire un choix. Mais vous ne vous tromperez pas avec les macarons, spécialement ceux à la citrouille épicée. Ils ont fait l’unanimité au sein du groupe. Peut-être même meilleurs que les fameux La Durée? À vous de juger!

http://www.gate-toi.com/

6- Cuisiner avec Maria

img_8756_edited

img_8762_edited

img_8740_edited

img_8743_edited

img_8760_edited

Maria Di Domenica c’est la nonna du Vieux-Beloeil. Elle cultive ses légumes, fait ses propres pâtes et charcuteries et vous reçoit dans sa propre cuisine. Voyage en Italie au bord du Richelieu. Plus ou moins chaque semaine, elle donne des cours et vous apprend tous ses secrets. Ça sent bon la tomate et les pâtes. C’est rempli d’amour et de chaleur. Une rencontre avec Maria c’est se réconcilier avec l’humanité toute entière.

http://aladidomenico.ca/

7- Une bière sur la terrasse du moulin

img_8769_edited

img_8771_edited

img_8774_edited

img_8772_edited

Une vue sur le mont St-Hilaire et ses couleurs, au bord de la rivière, une bonne bière à la main, il n’y pas meilleure façon de prendre l’apéro et profiter des derniers rayons du soleil d’automne. Aux Brasseurs du Moulin, les bières ne sont vendues que sur place, alors raison de plus pour aller les voir. Coup de coeur pour la blanche à la camomille et le burger avec bacon à l’érable. Notez que les mardis soirs se passent en humour et que vous pouvez réserver votre table. Elles sont très populaires!

http://brasseursdumoulin.com/ 

8- Le tartare de boeuf et le jardin du Bleu Moutarde

img_8794_edited

img_8795_edited

img_8797_edited

img_8802_edited

C’est l’histoire d’un couple qui avait un restaurant. Ils avaient acheté la jolie maison jaune au toit bleu juste en face. Mais travaillant tout le temps, ils profitaient peu de la magnifique vue et du splendide jardin. C’est alors qu’ils ont eu l’idée d’y ouvrir un bistro chic pour mieux en profiter. En voyant la table au bord de l’eau, Jennifer s’exclame: « Pascale, on vient s’installer ici pour travailler! » Tout était purement délicieux et créatif. Je ne suis pas du tout amateur de tartare de boeuf mais j’aurais pu me rouler dans le leur. Je pense même y retourner pour ne manger que ça!

http://bleumoutarde.ca/

9- Le duo proscuitto et barbe-à-papa du Mista

img_8814_edited

img_8819_edited

img_8826_edited

Avec son jeune propriétaire trentenaire hyperactif, la carte du Mista se réinvente tout le temps. Quand ce n’est pas simplement le changement de la déco, il créé un trio improbable: melon, proscuitto et barbe-à-papa. La combinaison est surprenante et un pur plaisir pour la papilles. La salle à manger est souvent pleine, la carte est abordable et le personnel est parmi les plus souriants de toute la Montérégie.

http://www.lemista.ca/ 

10- Le sourire et le café de la brûlerie Iki

img_8782_edited

img_8779_edited

img_8783_edited

Mark c’est toute la chaleur des pays cultivateurs de café concentré dans son petit local. Il fait dans la micro torréfaction. De toutes petites quantités de grains torréfiés toutes les semaines. Il adore son café et en parle avec amour. On ne peut pas aller chercher notre café sans y passer moins de 15 minutes. De toute façon, c’est comme plonger dans les îles du sud le temps d’acheter notre précieux nectar. Dès qu’on passe la porte, on ressent une vague de zénitude incroyable. Et on ne veut plus en repartir.

[IkI] = mot hawaïen; petit.

Après tout ça, vous aurez sans doute envie de vous promener un peu. Ça tombe bien! Le quartier propose un circuit patrimonial disponible en cliquant ici. Une chouette balade pour découvrir le Beloeil de villégiature d’autrefois.

Et puis, convaincus?

Ajoutez-le sur Pinterest!

10-bonne-raisons-darreter

Note: J’ai été invitée par la Ville de Beloeil. Les opinions exprimées dans cet article sont entièrement les miennes.

 

8 Commentaires

  1. Commentaire par Annie Trudel

    Annie Trudel Répodnre 8 octobre 2016 at 8 h 47 min

    Wow, très belles photos et bel article sur les brasseurs du moulin entre autres, génial! Merci!

    • Commentaire par Pascale Langlois

      Pascale Langlois Répodnre 8 octobre 2016 at 12 h 00 min

      Merci! C’est sûr que j’y retourne pour une soirée humour.

    • Commentaire par Susan Beaudin

      Susan Beaudin Répodnre 9 octobre 2016 at 14 h 08 min

      Ya de la musique Live acoustique à tous les jeudis aussi, l’ambiance est vraiment bien 🙂

      • Commentaire par Pascale Langlois

        Pascale Langlois Répodnre 9 octobre 2016 at 14 h 56 min

        Merci Susan! Je note!

  2. Commentaire par Felipe del Pozo

    Felipe del Pozo Répodnre 27 octobre 2016 at 16 h 23 min

    Bonjour,
    je suis attaché de presse et j’aimerais avoir vos coordonnées complètes afin de vous ajouter a ma liste médias.
    Merci et au plaisir

  3. Commentaire par Jennifer

    Jennifer Répodnre 27 novembre 2016 at 0 h 30 min

    Génial, j’espère qu’avec nos articles sur cette virée on va réussir à convaincre les gens d’y aller!

    • Commentaire par Pascale Langlois

      Pascale Langlois Répodnre 29 novembre 2016 at 7 h 23 min

      Moi aussi! L’automne a été splendide et l’hiver est prometteur.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut