10 trucs pour réussir vos vacances en camping

31 mai 2017

L’été dernier, j’avais lu des histoires d’horreur d’expériences en camping. L’activité y était décrite comme un enfer. Mais je ne pouvais m’empêcher de penser qu’avec quelques trucs simples, ces expériences auraient pu être plus heureuses. Voici donc mes 10 trucs pour faire de vos vacances en camping une réussite.

1- Camper léger et simple

Plus vous apportez de choses, plus vous devrez faire de préparatifs, d’installations à l’arrivée et de rangement au retour. Bref, autant d’opérations qui vous enlèveront le goût de partir en camping à tout jamais. Tout ce que vous apportez « au cas où » est probablement de trop.

J’avais écrit un article sur le sujet l’année dernière (lisez en cliquant ici) et il est toujours d’actualité. Si vous partez avec un bambin, évitez de partir avec un parc, une poussette et tout le reste. Vous dormez à ses côtés, il ne sortira pas de la tente sans que vous vous en rendiez compte! En nature, je privilégie toujours le porte-bébé à la poussette. Non, elle ne sera pas pratique dans les sentiers en gravier et en terre battue. Et les enfants seront tellement occupés à découvrir leur environnement qu’ils n’en auront rien à faire de la caisse de jeux que vous avez apportée! Une trottinette et un ballon sont tout ce dont vous aurez besoin.

Avant: 1 semaine de camping au Lac-St-Jean

Après: 1 mois de camping dans les Maritimes

2- Repas congelés

Partir avec 1 ou 2 repas congelés dans la glacière est une excellente façon de faciliter la préparation des repas et de manger comme à la maison. Les mijotés et autres sauces à spaghetti sont parfaits pour garder la glacière fraîche les premiers jours.

3- Adieu la diète!

Une fois vos petits plats congelés terminés, prévoyez des repas ultra simples. Je n’ai jamais de remords d’abuser des hot-dogs, macaroni au fromage et autres repas rapides. J’accompagne de tomates et de concombres pour calmer ma conscience. Plus vous préparez des repas compliqués, plus vous aurez de vaisselle à nettoyer et plus vous aurez l’impression de passer vos vacances à prévoir le ravitaillement des troupes. Ce n’est pas de tout repos!

4- Investir dans le sommeil

Le sommeil est souvent le point le plus négatif pour les personnes qui détestent le camping. Il n’y a plus aucune raison aujourd’hui pour mal dormir en camping. Si vous avez un endroit où vus devriez investir, c’est dans un bon matelas. Dans les magasins de plein air, vous pourrez même les essayer sur place. Pour ma part, je déteste les gros matelas gonflables. De un, ils dégonflent tout le temps. De deux, ils prennent un temps fou à gonfler. Un matelas simple à installer et qui sera confortable pour vous est essentiel.

5- Choisir son camping

Je campe toujours en tente à terre. Il y a des terrains de camping qui sont faits pour ce type de camping et d’autres qui sont faits pour les VR (camping car). Dans le second cas, j’ai remarqué que les installations pour les tentes sont souvent laissées pour compte. Les sanitaires sont désuets et inconfortables, il n’y a pas d’abris repas, et ainsi de suite… Les campings dans des milieux plus naturels comme les Parcs Canada et ceux de la Sépaq sont plus adaptés aux besoins des campeurs en tente.

6- Chasser les indésirables

Les moustiques, il y en a autant dans ma cours qu’en camping. Et souvent, dans les 2 cas, ils nous forcent à nous réfugier entre 4 murs. Cependant, le chasse-moustique et certains produits vendus en grande surface sont déjà venu à bout des plus voraces. Si non, abdiquez et couchez-vous tôt avec un bon livre!

Pour les ratons-laveurs (et les ours), gardez TOUTE votre nourriture dans la voiture. J’ai déjà essayé de gagner une guerre contre des ratons alors que j’avais mis nos victuailles dans de grands boites: ça ne marche pas et j’ai super mal dormi. N’essayez pas de gagner contre ces bêtes vraiment trop rusées.

Et les mouffette? Il n’y a rien à faire! Réfugiez-vous!

7- Des bagages organisés

Il n’y a pas si longtemps, je pensais que les sacs pour organiser les bagages étaient superflus. Je les ai d’abord testés pour classer bas et bobettes l’été dernier. Un pur bonheur! J’en ai pris ensuite des plus grands pour mes vêtements lors d’un voyage sac-à-dos et là encore, je suis tombée en amour. Donc, dans un contexte où vous n’avez pas de tiroirs et des espaces restreints, ces sacs vous seront d’un grand secours.

8- Choisir la tente parfaite

Mon chum avait acheté il y a quelques années, une tente qui est un véritable chapiteau. Bien sûr, on a plein d’espace à l’intérieur, on peut y mettre toutes nos valises et il peut s’y tenir debout en tout temps. Pourquoi une telle tente? Au cas où il pleuve. Honnêtement, l’été, il pleut surtout le soir ou la nuit. Qui plus est, s’il pleut, on ne reste pas dans la tente. On part visiter les alentours!

J’ai personnellement trouvé mon bonheur dans une MSR 4 places autoportante. Pas besoin de la piquer dans le sol et je peux la monter seule en moins de 7 minutes. Bien sûr, c’est complètement l’autre extrême mais l’installation et la désinstallation du campement me décourage beaucoup moins. Donc, plus de plaisir!

9- Rassurer les enfants

Dormir dehors, dans un environnement inconnu peut rendre les enfants un peu anxieux. Prévoyez un peu de musique douce et un doudou rassurant. (Un seul! Pas toute la collection!) Ne vous étonnez pas s’ils ont besoin que vous restiez près pour qu’ils s’endorment. Ce ne sont sûrement pas des caprices.

10- La plage, ça compte pour un bain

Je finis souvent les journées chaudes à la plage ou dans la piscine. Je passe ensuite une débarbouillette savonneuse sur le visage, les pieds et les mains. J’abuse aussi du shampoing sec. Tout pour éviter la douche tous les soirs, combat beaucoup trop difficile pour des vacances. Et vous savez quoi? Leur système immunitaire s’en sortira enforcit. Oui oui!

Bonus: Prioriser le café!

Un de mes plus grands plaisirs en camping c’est de me préparer un café dans ma cafetière italienne. Il est délicieux et débute tellement bien ma journée! Ne sous-estimez pas son pouvoir.

Avez-vous d’autres trucs pour réussir un périple en camping?

Épinglez-moi sur Pinterest!

2 Commentaires

  1. Commentaire par Marie-Ève

    Marie-Ève Répodnre 1 juin 2017 at 8 h 12 min

    J’aime bien le truc d’organiser les bagages de linge (j’essaierai avec des sacs ziploc je crois pour cet été) et j’ajouterai ma cafetière italienne à mes bagages, ça rajoutera de la douceur à nos matins!

    • Commentaire par Pascale Langlois

      Pascale Langlois Répodnre 1 juin 2017 at 8 h 35 min

      Pour vrai, c’est comme avoir des tiroirs dans ta valise! Les Eagle Creek son vraiment bien mais ceux de MEC sont beaucoup moins cher. J’avais pris des sacs de couleurs différentes alors les enfants savaient où trouver et ranger leurs vêtements.
      Le café avec un bon livre tous les matins = pur bonheur. (Et on envoie les enfants jouer au parc 😉 )

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut