La fois où j’ai le plus ri. Merci l’Outaouais!

6 juillet 2017

Parfois il y a des voyages de presse complètement délirants. Comme cette fois où j’ai été invitée en Outaouais avec 3 autres journalistes et blogueuses. Après 36 heures très urbaines à Gatineau, on nous a emmenées en pleine nature à Kenauk Nature. C’est là que le fun commence…

Histoires d’ours

On loge dans le plus grand chalet de Kenauk. Il est IMMENSE! Et comme tous les chalets du domaine, il a son propre lac. Je retrouve le charme et la tranquillité que j’avais adorés l’automne dernier. Je suis sur un nuage! Après une belle balade en ponton, on sort l’apéro. Sur notre table, que des produits de la région. Il faut dire que Montebello regorge de belles douceurs: fromages, bières, plats cuisinés. De quoi se faire une week-end plus que gourmand!

Au coucher du soleil, on allume un feu et on sort les guimauves. Et c’est là que ça se gâte (ou presque). On commence à parler d’ours… Même pas de tueurs en séries, de maniaques à la scie ou de fantômes. D’expérience, je sais que les ours ne s’aventurent pas s’il y a un feu ou s’ils entendent du bruit. Ils viennent piquer la bouffe si on la laisse traîner n’importe où. Bref, c’est pas avec des guimauves autour d’un feu qu’on est en danger.

Mais les filles ont des histoires d’ours téméraires, d’ours du printemps affamées. J’ai même mes propres histoires d’ours au Manitoba. Évidemment, la noirceur tombe et les bruits dans la forêt prennent des proportions beaucoup trop grandes. Si bien qu’à un moment, l’une de nous se lève subitement en criant, étant persuadée d’avoir entendu un animal près d’elle. Sans doute un raton-laveur ou même un écureuil. Pendant ce temps, Alice dort paisiblement dans mes bras.

Mais ce n’est pas fini…

On décide de remonter dans le chalet. Ma chambre est au sous-sol. Je dépose Alice et retourne dehors pour aller rejoindre les filles dans la pièce à côté en passant par l’extérieur. Je n’y vois rien. Je cogne doucement à la porte vitrée et au même moment, une des filles allume la lumière extérieure. Apparition sans doute fantomatique, elles hurlent toutes et moi j’éclate de rire. Je ne me souviens pas de la dernière fois où j’ai autant ri! Les filles se sont fait tellement peur que la plupart finissent par dormir ensemble dans la même chambre. Moi j’avais Alice pour me protéger…

Ma chambre c’est la porte de droite et j’ai voulu rejoindre les filles à la porte de gauche. Note: La terrasse était en préparation pour des travaux.

Vroum vroum vroum sur mon ti bécyk

Après une bonne nuit de sommeil (pour moi en tout cas) on se dirige vers le village de Montebello pour une visite du Manoir Papineau mais surtout pour un rallye en scooter électrique dans les bois entourant le Château Montebello. Géo Explora offre cette activité vraiment amusante qui nous force à découvrir les superbes sentiers et la rivière des Outaouais.

On n’était pas toujours bonnes pour trouver les réponses des énigmes, on s’est perdues, on est restées prises dans la boue. Mais je vous jure qu’Alice (et nous) a passé une heure à rire et à crier de plaisir dans son petit bolide. On était toutes craintives un peu au départ mais on a rapidement trouvé nos repères pour devenir de vraies bikeuses des bois. Je me promets d’y retourner pour le parcours plus pimenté dans la montagne.

Merci l’Outaouais pour ces fous rires et ces moments mémorables. Racontez-moi dont vos moments les plus drôles en vacances!

Bonnes adresses:

Fromagerie Montebello: http://fromagerie-montebello.ca/

Brasseurs de Montebello: http://brasseursdemontebello.com/

Geo Explora: https://www.geo-explora.com/

Kenauk Nature: http://kenauk.com/fr/

Nous avons été invités par Tourisme Outaouais pour cette tournée.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut