La romance des joues rouges au Manoir du Lac William

8 février 2018

Bien que je sois allée au Manoir du Lac William en compagnie de Marie-Hélène Brault du blogue Ici X Around pour le Défi hiver #pasfretteauQc de Voyage numériQC, présenté en partenariat avec La Cordée, il était assez aisé de voir tout le potentiel hautement romantique. Un magnifique auberge, un spa, une patinoire et des sentiers, une délicieuse table: tous les ingrédients y sont.

Rénovations tout confort

Depuis quelques années, le Manoir du Lac William a entamé de grands travaux, à commencer pas une nouvelle aile qui accueille maintenant de splendides suites. C’est dans cette aile que j’ai eu le plaisir de passer une nuit ultra confortable. Le lit, la douillette, les oreillers, la grande fenêtre donnant sur le lac, le bain dans la chambre, tout est parfait. C’est le calme et le silence complet dans la chambre. La nuit est plus que réparatrice. Elle pourrait remettre sur pied tous les parents en manque de sommeil!

Du côté du spa, j’avais fait l’expérience d’une manucure avec ma poulette il y a deux ans. Un moment en douceur dont je me souviendrai longtemps. Cette fois, pour le défi, je dois plonger dans l’eau froide et y rester le plus longtemps possible. Mais ce n’est que pour retrouver rapidement le confort de l’eau chaude. La vue, toujours sur le lac, donne envie d’y passer toute la journée.

Quand l’appétit va, tout va

On va être honnête, on ne mange pas toujours bien à l’hôtel. Au Manoir, c’est trois fois par jour qu’on se lèche les doigts tellement tout est bon. Comment résister aux crêpes minces et moelleuses? À la confiture aux canneberges et aux petits fruits maison? Au saumon cuit à la perfection?

Le clou du spectacle est sans contredit le menu du soir. Offert en 3 ou 5 services, tout est alléchant. Je me souviendrai longtemps du carpaccio de betteraves, de l’omble chevalier de la Gaspésie et de son risotto mais surtout, surtout du rocher au chocolat au dessert. Quel délice! Même avec Marie-Hélène, après un cocktail et un verre de vin, l’ambiance tourne à la confidence. Les couples qui nous entourent aussi semblent se rapprocher un peu plus au fil de la soirée. Que j’aurais aimé y être avec mon amoureux!

Les joues rouges pour creuser l’appétit

Avant de manger, il faut quand même songer à bouger un peu. Pour ça, il y a un sentier de 2,5 km dans la montagne et une patinoire d’un kilomètre de long. De quoi profiter des paysages, revenir gonflée aux endorphines, les joues rouges et le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

Pour plus de sensations fortes, il y a randonnée Mickla et ses adorables chiens. À moins de 30 minutes du Manoir, nous nous sommes promenés en traîneau à travers les champs et les boisés sous les dernières lueurs du soleil. La lumière orangée, le bonheur contagieux des musher et de leurs compagnons canins. En duo, on conduit chacune notre tour le traîneau Marie-Hélène et moi. En couple, les frissons des descentes et des virages combiné au travail d’équipe a tout pour rapprocher les coeurs.

Bref, Plessisville, le Manoir du Lac William et la région du Centre-du-Québec ont tout pour un week-end en amoureux mémorable.

Cet article a été commandité. Tous les propos sont les miens et révisés par mes beaux yeux uniquement.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut