La magie hivernale opère en Mauricie

18 janvier 2018

Le slogan de Tourisme Mauricie c’est « La belle d’à côté ». Ça met bien la table. À mi-chemin entre Montréal et Québec, si près de nous qu’on l’oublie trop souvent. Pourtant, entre sa forêt perdue, son village magique rempli de lutins et ses bonnes bières, il y a tout pour plaire et passer du bon temps. Voici 3 étapes pour créer un week-end magique en famille.

1- Brunch au Temps d’une pinte

Microbrasserie, torréfacteur, salle de spectacle, ce bistro fait de tout et le fait bien. Au coeur du vieux Trois-Rivières, ils oeuvrent depuis 4 ans pour offrir des repas délicieux dans une ambiance chaleureuse. Ils sont ouverts pratiquement toute la journée et ça grouille de monde sans arrêt. Un gros plus: on ne sent jamais que les enfants dérangent. La déco rappelle avec amour le passé ouvrier du quartier, comme un hommage à ceux qui ont bâti la région. Donc, en débarquant dans la ville par un beau samedi matin, vous devez absolument vous y arrêter pour prendre un scotch egg avec une pinte et un véritable cheesecake au café, aussi bon que celui attrapé dans un diner de New York. Maintenant, vous aurez assez de forces pour passer aux choses sérieuses.

Si vous avez un peu de temps, profitez-en pour faire la balade audio-guidée « Premier shift » offerte au Borealis. Je vous en parlais ici.

2- Patin dans la Forêt perdue

Une trentaine de minutes au nord de Trois-Rivières, vous trouverez la Forêt perdue, au coeur des terres agricoles de Notre-Dame-du-Mont-Carmel. Un immense terrain de jeux magique où des kilomètres de sentiers glacés serpentent dans la forêt, habitée d’animaux qui ne demandent qu’à nous dire bonjour. Je ne suis pas une fan du patin à glace parce que trop souvent on tourne en rond sur une patinoire au grand vent. Rien qui puisse plaire. Mais ici, protégée des intempéries par les conifères à emprunter un nouveau chemin à chaque tournant, je pourrais y passer des heures. Et la glace est entretenue avec amour: les conditions sont très belles malgré la pluie tombée la veille et la tempête de neige des dernières heures.

On retrouve également des sentiers de raquette ainsi qu’un service de location pour tout l’équipement nécessaire. Bref, tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour passer une journée en famille avec les joues rouges.

En route vers St-Élie-de-Caxton, assurez-vous de passer par la centrale hydro-électrique de la Gabelle. Vous pourrez rouler sur un véritable barrage et voir la glissade à billots de bois qui servait à passer ces derniers à l’époque de la drave.

3- Igloo, mouches-à-feu et autres histoires à St-Élie-de-Caxton

Le Rond Coin à St-Élie-de-Caxton a une place spéciale dans mon coeur. Quand j’y étais allée il y a 2 ans seule avec fiston, nous avions vécu un moment bien spécial. J’étais enchantée de pouvoir partager ce secret bien gardé avec mon chéri et ma fille. Je savais que ça leur plairait. Que ce soit le restaurant dans la yourte, les lutins cachés dans le comptoir ou la nuit passé dans un immense igloo de toile à la chaleur du feu. Les propriétaires habitent les lieux, ce qui donne un peu l’impression d’être des invités très spéciaux.

Après un souper de gridchise et pizzas maisons, nous empruntons dans la nuit les sentiers menant au calvaire pour faire le rallye des mouches-à-feu. Sous un ciel étoilé splendide, dans la neige plus que folle, nous cherchons les indices et répondons aux énigmes en équipe. Même les méninges des parents sont mises à profit. L’ascension n’est pas trop longue mais les 40 centimètres de neige tombés dans les dernières heures compliquent notre quête. Je regrette un peu de ne pas avoir mis les raquettes. Ça aurait peut-être évité la crise de fille à l’arrivée en haut.

Mais à notre retour en bas, nous sommes bien récompensés: un chocolat chaud nous attend dans l’igloo. Les enfants sont complètement émerveillés de cette construction faite entièrement à la main par le génie caxtonien.

Pendant que vous êtes là, ne manquez pas l’occasion de faire la Chasse aux paparmanes bleues dans le village et d’aller visiter le potier et les autres commerçants.

Vous pouvez compléter votre week-end avec une visite au parc de l’île St-Quentin, à quelques minutes du centre-ville de Trois-Rivières. Là encore, vous avez de longs sentiers glacés pour le patinage et des sentiers de raquette le long du fleuve et de la rivière. La vue y est tout simplement unique.

Comment mettez-vous de la magie dans vos week-ends hivernaux?

Ce voyage a été fait en partenariat avec Tourisme Mauricie. J’ai été payée pour y participer mais les propos dans cet article sont entièrement les miens.

2 Commentaires

  1. Commentaire par Martine

    Martine Répodnre 18 janvier 2018 at 14 h 20 min

    C’est beauuuuuu!!! Encore un truc à mettre sur ma to do liste. Merci!

    • Commentaire par Pascale Langlois

      Pascale Langlois Répodnre 18 janvier 2018 at 14 h 22 min

      Il va falloir venir passer toute une année!

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut