Marier les styles de voyageur

20 octobre 2015

Je suis une voyageuse polygame. J’aime parfois voyager seule, avec mes enfants, avec mes amis, avec mon chum. J’aime les aventures, la culture, les traditions, le plein air, l’art urbain. J’aime les escapades d’une journée autant que les longs voyages de plusieurs mois. Bref, je suis une fille facile: je dis oui à pas mal tout.

Mon chum est plutôt du type casanier. Avoué et assumé. Il aime les hôtels et les restos. Il aime la ville mais pas trop grosse la ville.

Quand je suis revenue de notre périple de 3 mois en Belgique, j’étais en mode découverte. Je voulais continuer d’alimenter mon précieux blogue mais aussi garder le rythme que j’avais pris en Belgique. J’étais accro à la nouveauté. Il ne l’a pas dit mais je sais que mon chum a été bousculé. Au début, il avait envie d’une seule chose: profiter tranquillement de l’été avec ses enfants. Mes idées de promenades ne l’emballaient pas trop.

Au fil des semaines, je me suis calmé le pompon. Un moment donné, faut que les troupes prennent du repos aussi. Et mon chum lui, il a pris goût à mes bonnes idées. Il lui arrive même d’en proposer! Comme un tour en vélo du Mont Shefford. On a trouvé un rythme de croisière entre le repos et la découverte.

Je suis la grande planificatrice. Pour les voyages plus longs, j’essaie toujours que tout le monde en aie pour son compte. Comme je suis pas difficile, je consulte le reste de la tribu. Et au jour le jour, j’observe et j’écoute les demandes de chacun. C’est pas tout le monde qui est toujours content. Chacun apprend à y mettre du sien. Mon chum, moi et les enfants. Pas de discrimination.

Le côté casanier de mon chum me force à respirer, écouter, prendre mon temps. Il a ce don magnifique de profiter du moment. S’il n’était pas là, l’horaire de mes voyages serait blindé mur à mur. Je courrais d’un endroit à l’autre, j’aurais toujours la tête à la prochaine étape sans profiter pleinement de ce que je suis en train de vivre. Il m’a appris à aimer les choses simples.

Si je n’étais pas là, mon chum passerait sans doute ses week-ends à tuer des zombies. Une autre sorte d’aventure…

Comment arrivez-vous à vous entendre avec vos compagnons de voyage?

4 Commentaires

  1. Commentaire par Jessica

    Jessica Répodnre 21 octobre 2015 at 0 h 35 min

    Bon matin ! De notre côté, on alterne les styles de voyage et on marche aux compromis. Et généralement, Francis préfère me laisser visiter les musées seule… Chacun ses goûts

    • Commentaire par Pascale Langlois

      Pascale Langlois Répodnre 21 octobre 2015 at 18 h 15 min

      Haha! Moi aussi je visite les musées seule. J’aime mieux ça que d’essayer d’aller vite pour pas qu’il s’emmerde…

  2. Commentaire par virginie c.

    virginie c. Répodnre 26 octobre 2015 at 1 h 33 min

    Je me reconnais bien dans ton article! Mon homme aussi est casanier, et il faut s’adapter pour que ça plaise a tout le monde. Par contre on se retrouve sur les destinations, on adore le plein air tous les deux et pas trop de ville et de voiture

    • Commentaire par Pascale Langlois

      Pascale Langlois Répodnre 26 octobre 2015 at 8 h 34 min

      Et surtout, ne pas s’empêcher de faire des choses que l’on aime parfois l’un sans l’autre. J’aime surtout constater combien nos différences nous complètent plutôt qu’elles nous freinent.

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Allé en haut